Voyage à Caen

lundi 24 avril 2017
par  Webmaster
popularité : 47%

Cette année encore, le collège Mabillon organisa pour sa 20ème édition consécutive le voyage en Normandie à destination des élèves de 3ème.

En effet, les 5,6 et 7 avril derniers, ce n’étaient pas les Alliés qui débarquèrent dans le département du Calvados mais notre troupe plus pacifique de collégiens. Sous le soleil normand et des températures plus que clémentes pour un début de printemps, nos élèves eurent la possibilité de découvrir les sites majeurs du 6 juin 1944. Après avoir bénéficié de la visite du très célèbre Mémorial de Caen (le monde de 1918 à 1989), nous arrivâmes le premier jour sur notre lieu d’hébergement qui se trouvait à Douvres-la-Délivrande à quelques kilomètres plus au nord.

La journée du jeudi 6 avril commença par la visite d’un des hauts lieux du 6 juin 1944, la Pointe du Hoc. C’est ici qu’à 5h30 du matin les premiers coups de canon furent tirés depuis le large. D’ailleurs, le site est encore très marqué par les cratères d’obus dans la mesure des raids aériens accompagnèrent le début des combats.

La deuxième étape de la journée était inévitablement le site d’Omaha Beach, la plage la plus sanglante du 6 juin 1944. C’est la raison pour laquelle le site est occupé par le célèbre cimetière américain composé de plus de 9000 tombes. C’est en effet l’endroit où se rencontrent les Présidents français, américains et les souverains d’Europe lors des commémorations les plus marquantes.

Après la pause repas dans le très pittoresque port de Port-en-Bessin, nous poursuivîmes notre route en direction de Longues-sur-Mer. C’est une commune du littoral qui abrite sur son sol plusieurs batteries allemandes parfaitement conservées. Face à ces constructions, l’expression « Mur de l’Atlantique » prend tout son sens.

Dans le courant de l’après-midi, la projection du film documentaire sur la coupole du cinéma 360 ° d’Arromanches est toujours un temps fort du séjour. La réflexion et l’émotion étaient au rendez-vous.
Pour finir la journée bien remplie, rien de mieux que de parcourir les quartiers reconstruits de Caen après les destructions américaines de juillet 1944.
D’ailleurs, de retour à Douvres-la-Délivrande, quoi de plus revigorant qu’une promenade digestive jusqu’à la mer pour admirer le coucher de soleil sous la conduite des accompagnateurs.

La dernière journée du vendredi 7 avril était consacrée à la visite de la commune de Caen. En effet, comment venir dans cette localité sans évoquer Guillaume le Conquérant, duc de Normandie au XIème qui a profondément marqué la ville ?

En effet, le château ducal est un des monuments incontournables à visiter d’autant que les fouilles actuelles ont permis de retrouver les fondations du bastion féodal. Autre site incontournable lié au même Guillaume le Conquérant, l’Abbaye aux Hommes. Fondée au XIème siècle par le duc en personne sur une demande pontificale, c’est son église qui abrite aujourd’hui, dans le chœur, le fémur de Guillaume. Cette abbaye bénédictine est devenue Hôtel de ville suite aux saisies de la Révolution.

C’est donc après trois jours bien remplis que l’heure du retour arriva en ce 7 avril 2017. C’est aussi l’occasion de remercier Mesdames CORNU et KUKULJAN mais également Monsieur HOEKMAN sans qui rien n’aurait non plus été possible.

Renaud TOUSSAINT
Professeur d’Histoire-géographie, organisateur de la sortie.


Portfolio

JPEG - 87.5 ko JPEG - 68.5 ko JPEG - 123.8 ko