Voyage à Nancy au printemps 2016

lundi 2 mai 2016
par  Webmaster
popularité : 74%

Afin de parfaire les connaissances de nos élèves qui ont choisi l’histoire des Arts en Terminale et en Première à Mabillon, le lycée organisait le 24 mars dernier une sortie à Nancy. En lien avec les programmes en vigueur, l’objectif de cette année était de découvrir l’Art Nouveau qui fleurira de 1900 à 1914 dans la cité de Stanislas sous le nom de l’Ecole de Nancy.
Même si le temps n’était pas au plus beau, les visites furent nombreuses. A quelques pas de la gare de Nancy, la Maison Huot de l’architecte Emile André fut d’abord découverte. Construite durant l’année 1903, cet édifice est véritablement emblématique de l’Ecole de Nancy. De par son décor végétal et floral, l’Art Nouveau nous dévoile sa beauté. Entre la porte qui représente un arbre composé de son tronc et de ses nombreuses branches et la fenêtre en forme de feuille traversée de nervures, les gâbles en forme de bourgeon furent aussi évoqués.
Après être passés dans la partie la plus ancienne de la cité des ducs, nous nous sommes dirigés vers la Chambre de Commerce de la Meurthe-et-Moselle dans le but d’admirer cette fois ci les vitraux de Grüber, maître verrier emblématique de l’Ecole de Nancy de par son inspiration végétale indéniable dans ses formes.
La visite guidée de l’Ecole d’Art Nouveau nous attendait en tout début d’après-midi. C’est une approche du mobilier datant de la Belle-Epoque qui permettra à nos élèves de mieux comprendre ce qu’est « un art total ». Par exemple, la visite a été l’occasion de découvrir le lit d’Emile Gallé portant le nom « aube et crépuscule » d’inspiration encore une fois très naturelle. Deux éphémères au pied du lit qui représentent l’aurore de par leur étymologie qui signifie le jour dans la langue d’Aristote, font face au papillon de nuit à la tête du même lit.
La journée pouvait alors s’achever par la visite de la villa Majorelle, du nom d’un ébéniste incontournable de l’Ecole de Nancy. D’inspiration là encore végétale et florale, cette villa renferme une curiosité assez rare, celle de posséder au milieu de la salle de séjour une immense cheminée en forme d’arbre au milieu de la pièce.
C’est donc au terme d’une journée bien remplie que nos élèves de Terminale et de Première rentrèrent dans la cité de Turenne sans oublier de remercier Monsieur Pressacco, professeur de musique, qui apporta son expertise dans le domaine des arts.

Monsieur TOUSSAINT, Professeur d’histoire-géographie au lycée Mabillon