Voyage en Normandie, printemps 2016

lundi 18 avril 2016
par  Rédacteur
popularité : 34%

Une fois encore, 106 élèves de 3ème du collège Mabillon se sont rendus à Caen du 30 mars au 1er avril 2016 afin de découvrir la ville du duc de Normandie et les sites du 6 juin 1944. Il est certain que les époques sont éloignées mais le succès et la joie de nos élèves étaient au rendez-vous.

Après s’être rendu au Mémorial le premier jour pour découvrir de très riches collections et un film consacrés au monde de 1918 à 1989, chacun a pris conscience du poids que l’histoire exerce à cet endroit. D’ailleurs, les livrets complétés pendant toute la visite étaient d’une aide précieuse.

Après une nuit passée dans deux hôtels, le jeudi a été l’occasion de découvrir de nombreux sites du 6 juin 1944. La Pointe du Hoc a permis aux élèves de prendre conscience de la violence de l’affrontement de par un site encore très largement marqué par les bombardements. Le vent et le soleil étaient au rendez-vous pour la poursuite de la visite d’Omaha Beach, la plage la plus sanglante du 6 juin 1944 dominée par le cimetière américain de Colleville-sur-Mer. Plusieurs milliers de tombes sont alignées dans un espace où tous les grands de se monde viennent très régulièrement se recueillir. Après avoir pique-niqué sur la plage en elle-même, nous sommes allés à Arromanches où, du haut de la falaise qui domine toute la baie, de très nombreux vestiges du port artificiel construit par les alliés très rapidement après leur arrivée sont encore bien visibles. Une projection d’un film à l’intérieur d’un cinéma 360° nous attendait et l’émotion était visible sur les visages de nos élèves.

Quant au 1er avril, la matinée ensoleillée a été consacrée à la visite de Caen. Une toute autre période a attiré notre attention : celle du duc de Normandie et du roi d’Angleterre, Guillaume le Conquérant dans la deuxième partie du XIème siècle. Après la visite de la cour du château médiéval de cette personne incontournable de l’histoire caennaise, les parties médiévales de la ville ont été sillonnées avec ses rues étroites et tortueuses, parfois bordées de maisons à pans de bois aujourd’hui préservées, malgré les destructions liées aux raids anglo-américains de juillet 1944. Un autre monument incontournable dans l’histoire de Caen, est l’abbaye aux hommes (désormais l’Hôtel de ville) fondée encore une fois par ce Guillaume le Conquérant pour ensuite abriter son tombeau. Pour être exact, il ne reste aujourd’hui que son fémur gauche sous une dalle en marbre dans le chœur de l’église.
Après un repas pris dans un collège de Caen, l’heure du retour sonnait malheureusement. D’ailleurs, c’est justement sur la route des Ardennes, entre Rouen et le département de la Somme qu’une panne survint sur un des bus de la sortie. L’équipe composée de 8 professeurs géra très bien cet incident afin que le voyage se termine en beauté en cette soirée d’avril.

Renaud TOUSSAINT
Professeur d’Histoire-géographie