Mabillon en joie

lundi 25 juin 2018
par  Webmaster
popularité : 10%

Le MEJ : Mouvement Eucharistique des Jeunes a prêté aujourd’hui son sigle à la rencontre entre deux équipes ardennaises. Les JT (Jeunes Témoins) de Sedan et les Fnou (Feu Nouveau) de Rethel se sont réunis en ce 15 juin pour une journée d’échange et de partage.
Le pape François nous a envoyé ce message :
« …les migrations … révèlent l’aspiration de l’humanité à vivre l’unité dans le respect des différences, l’accueil et l’hospitalité qui permettent le partage équitable des biens de la terre, la sauvegarde et la promotion de la dignité et de la centralité de tout être humain… Migrants et réfugiés ne sont pas des pions sur l’échiquier de l’humanité. Il s’agit d’enfants, de femmes et d’hommes qui abandonnent ou sont contraints d’abandonner leurs maisons pour diverses raisons, et qui partagent le même désir légitime de connaître, d’avoir mais surtout d’être plus. … Les flux migratoires contemporains constituent le plus vaste mouvement de personnes, sinon de peuples, de tous les temps. En marche avec les migrants et les réfugiés, l’Église s’engage à comprendre les causes qui sont aux origines des migrations, mais aussi à travailler pour dépasser les effets négatifs et à valoriser les retombées positives sur les communautés d’origine, de transit et de destination des mouvements migratoires. »
Ce message, nous avons voulu l’entendre et, en nous rendant à Vivier-au-Court accueillis par les bénévoles du Secours Catholique, nous sommes entrés dans un monde de chaleur humaine où les jeunes instantanément à l’aise posent leur regard.

Héloïse nous dit : « Nous leur avons posé des questions : Pourquoi ils ont quitté leur pays ? Ils ont répondu et n’ont pas pleuré »
De retour à Mabillon, le soleil étant au rendez-vous nous prenons le repas dans le parc sur la pelouse.






Suivi d’un temps de réflexion et d’échanges sur l’activité de solidarité du matin et notre implication dans le MEJ.


Du ski sur pelouse. Attention, il faut se coordonner pour avancer sans tomber !























Une chasse au trésor ficelé trois par trois et de jolies phrases trouvées dans les enveloppes sont inscrites sur un panneau.

A la recherche des enveloppes « Nous ne pouvons pas aider tout le monde, mais tout le monde peut aider quelqu’un »

Fabrication de bougies avec du sable de cire






















Père Arnaud Dhuicq nous invite au recueillement de fin de journée :